Pour une pratique Légale

Projet de loi 21 : Loi modifiant le Code des professions et d’autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines. La loi prévoit l’encadrement de la pratique de la psychothérapie. Elle prévoit une définition de la psychothérapie, une réserve de la pratique et du titre de psychothérapeute aux médecins ainsi qu’aux psychologues.

Quelques précisions concernant la Loi 21

À notre école, nous formons des thérapeutes et des coachs à développer leur pratique professionnelle de manière à se sentir à l’aise et éthique en regard de la loi 21. Il existe une différence entre la psychothérapie et la relation d’aide. Dans les deux courants, on s’occupe du mieux-être de la personne, mais il existe aussi des différences. La psychothérapie s’occupe des besoins psychologiques. Un psychologue, un médecin psychothérapeute, un psychiatre ou un psychothérapeute reconnu par l’Ordre des psychologues peut vous accompagner en ce sens. Il cherche à comprendre la souffrance et peut analyser le passé.

Avec nos programmes, vous devenez thérapeute/coach holistique à travers une approche globale et holistique de l’être. Nous amenons le client à prendre conscience de ses blocages, à optimaliser son potentiel et à se réaliser pleinement.

À notre école, nous formons les thérapeutes et coachs à de l’accompagnement holistique qui repose sur les différents types de rencontres suivants:

Rencontre d’accompagnement Elle vise à soutenir la personne par des rencontres, qui peuvent être régulières, ponctuelles, occasionnelles, permettant à la personne de s’exprimer sur ses difficultés. Dans un tel cadre, le professionnel ou l’intervenant peut lui prodiguer des conseils ou lui faire des recommandations.

Intervention de soutien Elle vise à soutenir la personne dans le but de maintenir et de consolider les acquis et les stratégies d’adaptation en ciblant les forces et les ressources dans le cadre de rencontres ou d’activités régulières ou ponctuelles. Cette intervention implique notamment de rassurer et prodiguer des conseils et fournir de l’information en lien avec l’état de la personne ou encore la situation vécue.

Éducation psychologique Elle vise un apprentissage par l’information et l’éducation de la personne. Elle peut être utilisée à toutes les étapes du processus de soins et de services. Il s’agit de l’enseignement de connaissances et d’habiletés spécifiques visant à maintenir et à améliorer l’autonomie ou la santé de la personne, notamment à prévenir l’apparition de problèmes sociaux ou de santé incluant les troubles mentaux ou la détérioration de l’état mental. L’enseignement peut porter par exemple sur la nature de la maladie physique ou mentale, ses manifestations, ses traitements, y incluant le rôle que peut jouer la personne dans le maintien ou le rétablissement de sa santé et aussi des techniques de gestion du stress, de relaxation ou d’affirmation de soi.

Coaching Il vise l’actualisation du potentiel, par le développement de talents, ressources ou habiletés d’une personne qui n’est ni en détresse, ni en souffrance, mais qui exprime des besoins particuliers en matière de réalisation personnelle ou professionnelle.

Réadaptation Elle vise à aider la personne à composer avec les symptômes d’une maladie ou à améliorer ses habiletés. Elle est utilisée, entre autres, auprès des personnes souffrant de problèmes significatifs de santé mentale, afin de leur permettre d’atteindre un degré optimal d’autonomie en vue d’un rétablissement. Elle peut s’insérer dans le cadre de rencontres d’accompagnement ou de soutien et intégrer, par exemple, la gestion des hallucinations et l’entraînement aux habiletés quotidiennes et sociales.

Suivi clinique Il consiste en des rencontres permettant l’actualisation d’un plan d’intervention disciplinaire. Il s’adresse à la personne qui présente des perturbations comportementales ou tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique ou des problèmes de santé incluant les troubles mentaux. Il peut impliquer la contribution de différents professionnels ou intervenants regroupés en équipes interdisciplinaires ou multidisciplinaires. Ce suivi peut s’inscrire dans un plan d’intervention au sens de la Loi sur l’instruction publique, se dérouler dans le cadre de rencontres d’accompagnement ou d’interventions de soutien et également impliquer de la réadaptation ou de l’éducation psychologique.

En conclusion, à l’école SATNAM, la thérapeute/coach holistique exerce en respect de la loi encadrant la pratique. Elle est spécialisée en relation d’aide, en coaching et en kinésiologie intuitive. Elle accompagne une personne vivant des difficultés et la guide dans la recherche et l’application responsables de solutions. Elle lui permet de reconnaître la source actuelle de ses souffrances et de trouver les options possibles pour satisfaire les besoins déterminés en consultation. Le but d’un suivi est d’aider la personne à trouver ses propres réponses pour la rendre autonome, libre et consciente de ses choix et ainsi améliorer certains aspects de sa vie et/ou atteindre ses plus grandes aspirations.

Trois jours de formations gratuites
Pour fêter notre lancement annuel, je t’invite à nous rejoindre afin de te laisser guider et inspirer!